Les couronnes dentaires artificielles et les implants dentaires

Pour tenir la mâchoire équilibrée, il faut avoir ses 32 dents. Toutefois, il n’est pas rare qu’on manque une ou plusieurs dents. Pour les remplacer, on peut recourir aux implants dentaires accompagnés de couronnes artificielles. Ce sont des soins dentaires à coûts assez élevés, certains patients hésitent donc à opter pour ces solutions. Pourtant, elles représentent des avantages non négligeables face aux autres traitements.

En quoi est-ce que l’implant est-elle une solution pratique pour remplacer une dent manquante ?

Quand on perd une dent, on dispose de diverses solutions dont : le bridge, l’appareil amovible ou l’implant. L’appareil amovible est celui qui demeure le moins onéreux et actuellement, plusieurs petites prothèses sont disponibles. En ce qui concerne le bridge, il s’agit d’un élément fixe qui accueille les couronnes artificielles. Le vrai souci est qu’il requiert une dévitalisation ou un taillage des dents saines. On en déduit alors que l’implant dentaire est le soin le plus durable bien qu’il soit cher. A condition bien sûr que le patient ait assez d’os pour tenir. Il faut également que la masse osseuse soit stable (à partir de 18 ans pour les filles et 20 ans pour les garçons). Aussi, pour une personne en ménopause, l’extraction d’une ou plusieurs dents va réduire son volume osseux. Le chirurgien implantologue lui recommande alors de réaliser une radio panoramique suivie d’un scan pour voir l’état de son os.  Une greffe de l’os a lieu par la suite afin de bien supporter l’implant.

Est-il faisable de remplacer toutes les dents par des implants ?

Si on a perdu une dent de très petite taille et qu’il y a un manque de place, alors le dentiste suggèrera un traitement orthodontique. Ce dernier consiste à resserrer les dents sans qu’on ait à poser un implant. Une autre possibilité, installer deux implants dentaires pour ensuite fixer un bridge de 4 dents. Cette solution est même à privilégier par rapport à une pose de 4 implants côte à côte. Ils risqueraient d’abîmer les os en étant trop serrés.

Qu’est-ce qui se passe entre la pose de l’implant et celle de la couronne artificielle ?

Pour garantir un succès sur le long terme de la pose de l’implant dentaire et celle de la couronne artificielle, il faut une grande patience. En effet, un délai de 8 à 7 mois sépare l’extraction ou la greffe osseuse à la mise en place de l’implant. Cette période permet la reconstitution du parodonte. Il faudra ensuite ajouter deux à quatre mois pour la cicatrisation de l’implant avant de pouvoir poser la prothèse définitive. Pendant tout ce temps, il n’y a pas de quoi s’inquiéter quant au problème de sourire puisqu’on porte un appareil dentaire sur-mesure provisoire.