La chirurgie implantaire guidée : concept et objectifs

L’usage d’un guide chirurgical en implantologie permet de positionner de façon optimale les implants. Ainsi, la planification d’un traitement implantaire prend en considération toutes les données osseuses, parodontales, occlusales et esthétiques. Cependant,  il présente 2 désavantages majeurs : son coût qui est plutôt cher dans un premier temps et sa précision qui demeure assez relative.

Concept de guide chirurgical implantaire

L’implantologie moderne repose sur le principe que l’emplacement de l’implant se dicte par le projet prothétique et la planification pour obtenir à la fois une meilleure esthétique, une force masticatoire optimale et un accès nettement plus facile par rapport à l’hygiène.  L’idéal serait d’avoir un guide chirurgical implantaire en parfaite harmonie avec le projet prothétique afin d’éviter les divers soucis qui peut aller d’un simple inconfort occlusal à l’échec complet de la chirurgie. Alors le concept du guide chirurgical fut entamé pour résoudre cette problématique en améliorant la précision du positionnement de l’implant par rapport au plan de restauration établi. En effet, la précision des traitements peut être diminuée dans l’application de la chirurgie à cause des différents gestes qui sont enchainés et qui accumulent les déviations à chaque étape.

Objectifs du guide chirurgical

Recourir au guide chirurgical offre la possibilité de sécuriser la geste opératoire en réduisant toutes les éventuelles erreurs lors de l’ostéotomie et du forage et rend aussi possible la mise en place des implants avec plus de confiance. Effectivement une erreur d’angulation de 5° ou même une différence de 1,5 mm de profondeur de l’implant risque d’entraîner des problèmes considérables dans le cas de proximité avec une structure anatomique importante. Et grâce au guide chirurgical implantaire, on peut considérablement avoir la chance d’éviter tout cela. Il y a 3 principes qui régissent ce concept :

  • La superposition virtuelle de l’anatomie osseuse
  • Un projet prothétique permettant la planification numérique de la future opération
  • La mise en place d’implants à l’aide d’un guide chirurgical

Suite à l’intégration de ces 3 composantes de la phase diagnostique dans le logiciel de planification, ce dernier permet le positionnement virtuel des implants selon l’objectif prothétique final et l’examen radiologique fourni. Donc, aide souvent à la détection d’un volume osseux insuffisant, ce qui peut soutenir le chirurgien dans sa décision et permet d’adapter le choix du type d’implant avant la chirurgie.

Avantages de la chirurgie guidée

La chirurgie guidée propose plusieurs avantages tels que :

  • une fabrication 100% numérique, soit avec planification et impression en 3D
  • des solutions sur-mesure, adaptées à chacun des patients
  • un réseau d’experts, avec une capitalisation du savoir sur l’implantologie guidée pour la mettre à votre service
  • La réduction du temps opératoire et de diminuer l’inconfort des patients.