Dévitalisation d’une dent : pourquoi et quels sont les risques ?

La dent comporte une partie vivante appelée la pulpe. Cette dernière est traversée de nerfs et de veines, et divers éléments. Mais quand elle s’enflamme, s’infecte et finit par s’abîmer, on ne peut pas la laisser attaquer d’autres parties du corps à travers la circulation sanguine. Pour éviter l’installation et la propagation de l’infection, il est important de consulter son dentiste pour qu’il procède à une dévitalisation.

Quand est-ce qu’on doit dévitaliser une dent ?

Le dentiste réalise une dévitalisation de la dent pour deux raisons :

–          Les caries profondes : l’émail et la dentine sont les premiers à être attaqués par la carie, ensuite elle contamine la troisième couche, la pulpe. La carie engendre alors une nécrose partielle ou complète des canaux qui sont à l’intérieur de la dent. C’est là qu’on fait face à la rage de dents qui est vraiment douloureuse ;

–          Le traumatisme (chute, accident) : c’est une autre cause de la dévitalisation d’une dent car si elle se case et que la partie vivante se voit exposer à l’air libre, il y a risque d’infection.

Quels sont les soins nécessaires après la dévitalisation ?

Généralement, il n’y a pas d’infection d’une dent dévitalisée, cependant, il existe tout de même des soins à pratiquer. En effet, une dent dévitalisée est fragile et risque de se casser facilement. Pour éviter que cela n’arrive, on suggère souvent la pose d’une couronne. Elle est à mettre en place sur la dent d’origine. La pulpe est la partie qui relie la dent à l’organisme pour la nourrir et l’entretenir. Cette première étant morte, la dent change de couleur et se fragilise, d’où l’importance de la couronne comme protection.

A part cela, il n’y a pas d’autres soins spécifiques mais il faut tout de même avoir une hygiène bucco-dentaire irréprochable. Puisque la dévitalisation est le résultat de la fragilité de la dent, il est indispensable de prêter une grande attention au reste de la dentition. Pour ce faire, il faut un bon brossage d’au moins deux fois par jour pour une durée minimum de trois minutes, ensuite utiliser du fil dentaire et ne pas oublier de rendre visite à son dentiste au moins une fois par an.

Quels sont les risques de la dévitalisation ?

L’infection d’une dent dévitalisée ne doit pas avoir lieu si elle a été effectuée correctement. Par contre, il y a des risques de création de nouvelles infections si elle a été réalisée de façon incomplète. Le dentiste doit alors faire en sorte d’éliminer le foyer infectieux en accomplissant un second traitement ou si besoin, procéder à une extraction de la dent. Mais actuellement, les problèmes liés à la dévitalisation d’une dent sont moindres car la médecine moderne garantit des traitements efficaces.